Par: Claire

Avoir recours à un avortement médicamenteux peut susciter beaucoup de questions: où puis-je me procurer des pilules dans mon pays?? Comment puis-je utiliser des pilules en toute sécurité? Quels sont les risques de complications? Ces questions sont courantes et nécessitent des recherches préalables. Mais il y a une question à laquelle quelques femmes ne pensent pas jusqu’à ce qu’elles soient déjà engagées dans leur processus d’avortement: que suis-je autorisée à manger et boire?

La réponse à cette question est simple: mangez et buvez ce que vous voulez. Lorsqu’on a recours à un avortement médicamenteux, il n’existe aucune restriction sur ce que vous pouvez boire ou manger.

Néanmoins, il y a certaines choses que vous pouvez manger ou boire pour prendre davantage soin de vous pendant un avortement. Voici quelques recommandations de base pour fortifier votre organisme pendant ce processus:

Restez hydratée pendant un avortement médicamenteux

Rester hydratée est une partie essentielle du processus d’avortement. Que vous optiez pour de l’eau, un thé, une boisson énergétique ou un soda au gingembre, buvez constamment. Les vertiges et la fatigue sont deux effets secondaires courants de l’avortement médicamenteux qui peuvent s’aggraver avec la déshydratation. Soyons clairs : l’alcool n’est pas un réhydratant. Évitez-le pendant l’avortement.

Calmez votre estomac

Les nausées sont courantes lors de l’utilisation de pilules. Essayez de manger des aliments qui vous aideront à calmer votre estomac. Du pain grillé, des biscuits salés ou une soupe sont tous nourrissants pour votre corps et ne contribueront pas à irriter votre estomac.

Évitez les indigestions

Quel est l’autre effet secondaire de l’avortement médicamenteux ? La diarrhée. Votre estomac sera déjà peut-être sensible, alors évitez de manger des aliments qui pourraient vous causer une indigestion. Chez beaucoup de femmes, cela signifie faire l’impasse sur les plats épicés ou gras jusqu’à la fin de l’avortement.

Restez au chaud

La chaleur aide à détendre nos muscles, ce qui réduit la douleur lors des crampes. Vous pouvez garder votre corps au chaud en consommant des repas et des boissons chauds. Des soupes, des ragoûts ou des thés sont tous d’excellentes options.

Des aliments riches en fer

Il ne peut en être autrement: un avortement provoque des saignements. Pour fortifier votre organisme pendant ce processus, pensez à manger des aliments qui sont riches en fer. Ceci est d’autant plus indiqué si vous savez déjà que vous avez de l’anémie. La viande rouge, le poisson, les haricots, les lentilles, les pois chiches, les épinards, les brocolis et le chocolat noir dont nous raffolons- sont tous riches en fer.

Vous avez besoin de plus de suggestions sur comment fortifier votre organisme pendant un avortement? Vous pouvez lire notre ouvrage Guide pour un avortement sans danger à la maison , ou visiter notre site web pour plus d’informations.

Vous pouvez aussi rester en contact avec nous pour plus d’informations sur l’avortement sans danger à travers les réseaux sociaux: nous sommes sur Facebook, Twitter, Instagram, and Pinterest.

Claire est une enseignante, une défenseuse des droits reproductifs et la gestionnaire du site web /fr/