Par: Claire

Aussi longtemps que l’avortement fera l’objet de restrictions légales, il y aura des avortements effectués à l’extérieur des cliniques et des hôpitaux. Les faits ont prouvé que ces types d’avortements peuvent être très dangereux pour les femmes, car ils sont souvent pratiqués par des prestataires non qualifiés ou dans des conditions loin d’être hygiéniques.

De nos jours fort heureusement, étant donné que les pilules pour avortement médicamenteux sont devenues de plus en plus accessibles pour les femmes à travers le monde, un avortement à la maison est à la fois une option courante et sans risque pour interrompre des grossesses à un stade précoce.

Mais par où commencer? Des informations fiables sur l’avortement peuvent être difficiles à trouver, surtout si vous cherchez à pratiquer un avortement à votre manière. Pour aider à combler ce manque d’informations, nous avons élaboré le guide ci-après pour pratiquer un avortement sans danger chez soi.

Confirmer la grossesse

Il existe plusieurs signes possibles d’un début de grossesse, mais l’éventualité et la manière dont les femmes manifestent ces symptômes varient significativement. L’absence de règles est sans doute le signe qui indique avec certitude une grossesse, mais cette même absence peut s’expliquer autrement.

Effectuer un test de grossessse à l’aide d’un test de grossesse urinaire à la maison est un moyen rapide, discret et abordable de confirmer une grossesse. Vous pouvez en savoir plus sur les symptômes d’une grossesse et l’interruption précoce d’une grossesse ici.

Calculer l’âge d’une grossesse en semaines

Une fois que c’est prouvé que vous êtes enceinte, il est important de connaître quel âge a votre grossesse. Ceci peut s’avérer difficile si vous ne savez pas comment calculer. Pour déterminer l’âge d’une grossesse en semaines, commencez le calcul à partir du premier jour des dernières règles. Vous pouvez en savoir plus en lisant notre blog consacré au calcul de l’âge d’une grossesse étape par étape.

Les informations et instructions que nous allons fournir ci-dessous pour un avortement sans danger concernent les grossesses dont l’âge se situe dans les 10 premières semaines. Si vous avez passé ce stade, vous pouvez en savoir plus sur les options sans danger près de chez vous dans nos profils pays , ou contacter nos amis sur www.womenhelp.org.

Examen de quelques cas particuliers qui pourraient vous concerner

Souffrez-vous d’anémie ? Allaitez-vous ? Portez-vous un DIU ? Certaines femmes ont plus que d’autres diverses raisons pour lesquelles elles souhaitent réfléchir avant d’avoir recours à leur avortement médicamenteux. Nous parlons de toutes ces raisons et offrons des solutions à la section Cas particuliers de notre site web.

Avoir accès à des pilules pour un avortement sans danger et efficace

Bien que peu nombreuses, il existe différentes options lorsqu’il s’agit de pilules pour un avortement sans danger. Certaines femmes peuvent s’en procurer dans leurs pays, dans des cliniques, des hôpitaux ou chez un pharmacien. D’autres peuvent choisir de s’adresser à des fournisseurs en ligne, comme www.womenhelp.org ou www.womenonweb.org .

Quelque soit votre source d’approvisionnement, vous devrez vous assurer d’avoir le bon nombre de pilules. Un avortement à l’aide de la combinaison mifépristone + misoprostol administrée dans les 10 premières semaines d’une grossesse nécessitera 1 pilule de mifépristone (de 200 mg) et de 4 pilules de misoprostol (de 200 mcg chacune). Un avortement à base du misoprostol seul administré dans les 10 premières semaines d’une grossesse nécessitera 12 pilules de misoprostol (de 200 mcg chacune).

Vous n’êtes pas sûre que les pilules que vous avez achetées sont les bonnes ? Vous trouverez les différentes images des pilules abortives sur ce site web, ce qui vous permettra d’avoir un aperçu de ce à quoi elles ressemblent.

Lire attentivement toutes les instructions relatives à l’avortement médicamenteux

Sentez-vous à l’aise à chaque étape du processus. Vous pouvez lire toutes les instructions relatives à un avortement médicamenteux sur la page Instructions de notre site .

Prenez garde aux potentielles complications et prévoyez un plan de secours

Soyons clairs : avoir recours à un avortement médicamenteux dans les 10 premières semaines d’une grossesse est une option sûre. (En fait, elle est statiquement plus sûre qu’un accouchement.) Mais comme avec toute procédure médicale, vous devez avoir un plan de secours. Visitez notre site web pour en savoir plus sur les complications et comment les gérer.

Savoir à quoi vous attendre pendant l’avortement et vous préparer

Savoir à quoi vous attendre est crucial pour votre paix et votre confort pendant le processus d’avortement. Vais-je avoir des crampes ? Oui. Vais-je saigner ? Oui. Quoi d’autre ? Pendant combien de temps ? En savoir plus sur ce qui va se passer à la page Après avoir utilisé la pilule de notre site web.

Anticiper ces réalités vous aidera à vous préparer pour elles. En fait, vous pouvez même constituer un kit de soins abortifs personnalisé pour vous-même.

Utiliser des pilules abortives lorsque vous êtes prête

À ce stade, vous devez être informée, équipée et préparée. Utiliser les pilules lorsque vous êtes prête.

Surveillez-vous après la procédure

Comme nous l’avons dit plus haut, les complications sont rares, mais vous devez surveiller leur apparition. Vous pouvez également surveiller votre état de santé et votre bien-être général. Sachez que les saignements peuvent persister plusieurs semaines durant après l’avortement, mais ils diminueront progressivement en intensité à mesure que le temps passe. Les crampes pourront être très intenses quelques heures après avoir pris du misoprostol, mais elles devraient s’apaiser graduellement. La plupart des femmes se sentent mieux en moins de 24 heures.

Faire un test pour confirmer que vous n’êtes plus enceinte

Ce test n’est pas une étape obligatoire, mais certaines femmes aiment effectuer un suivi à l’aide d’un test de grossesse après l’avortement, afin de confirmer qu’elles ne sont plus enceintes. Si vous choisissez d’utiliser un test de grossesse de suivi, attendez au moins deux semaines après l’avortement avant de le réaliser. En effet, les hormones dans le corps mettent du temps à retourner à la normale après une grossesse. En d’autres termes, si vous faites votre test trop tôt, vous aurez comme résultat un faux positif.

Alors, comment trouvez-vous notre guide pour un avortement sans danger à la maison ? Vous avez d’autres questions ? Vous pouvez visiter notre site web pour en avoir plus ou nous contacter directement grâce à l’email: info@howtouseabortionpill.org.

Vous pouvez aussi rester en contact avec nous pour plus d’informations sur l’avortement sans danger à travers les réseaux sociaux : nous sommes sur Facebook, Twitter, Instagram, et Pinterest.

Claire est une enseignante, une défenseuse des droits reproductifs et la gestionnaire du site web https://www.howtouseabortionpill.org/